Quelle huile végétale pour ma peau?

Il y a plusieurs soins naturels pour la peau mais avant de les acquérir il faut savoir quel type de peau vous avez : sèche, grasse ou mixte. En consultant cet article vous serez en mesure de définir dans quelle catégorie votre peau rentre et de quel huile végétale elle a besoin.

I. Définir son type de peau

Vous n’avez pas besoin de grandes connaissances en dermatologie pour savoir le type de votre peau ou l’huile végétale qui lui est la plus adaptée… faites appel à la Compagnie des Sens pour bénéficier de petites astuces qui vous permettront de mieux connaître votre peau, déterminer son état de santé et en prendre soin comme il se doit. Il existe plusieurs facteurs qui permettent de déterminer l’état de santé de votre peau et sur lesquels les dermatologues se basent pour le savoir :

– Facteur vieillissement

Le type de peau change avec l’âge, car en évoluant, la peau change de composition. Notre peau à l’adolescence n’est pas celle de quand on avance dans l’âge. Avec l’âge, la peau peut sécher et ternir ! par conséquent, il faut adapter les soins cosmétiques à l’évolution de votre peau. Scientifiquement, à partir de 25 ans, la peau produit moins de collagène et perd en élasticité. C’est un processus inévitable et très appréhendé, en particulier sur le visage qui est touché en premier.

– La couleur de la peau

La couleur de la peau intervient dans la détermination de son type puisqu’une peau claire est en général plus affectée par les imperfections et les agressions climatiques qu’une peau noire ou mate. La mélanine qui sert de protection pour la peau contre les radiations UV,est plus concentrée sur les peaux de teintes foncées. La peau produit de la mélanine qui sert de protection contre les radiations UV et donne une teinte foncée. C’est pour cela qu’on est bronzé après une exposition au soleil. Ce mécanisme, se déclenche dans la peau afin de faire face aux UV et de protéger l’ADN des cellules de notre peau. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le bronzage est une sorte d’armure protectrice !

– Les facteurs naturels d’hydratation

Ces facteurs, appelés en anglais « Natural MoisturizingFactors (NMF) », sont l’ensemble des acides aminés,acide pyrrolidon, carboxylique (PCA),acide lactique,urée,glucides, et ions minéraux (chlorure, sodium et potassium), produits naturellement par la peau pour maintenir son hydratation à un niveau stable. Le NMF veille à l’hydratation constante de la peau en absorbant l’eau et en la retenant dans l’épiderme. Quand le NMF diminue pour des raisons de santé ou sous l’effet des UV, un assèchement de la peau survient.

– Facteur sébum et transpiration

Tout corps est protégé par un film hydrolipidique qui recouvre la peau et la protège des agressions extérieures, en empêchant les allergènes de pénétrer dans l’organisme. Ce film provient de la production de sébum et de transpiration par les glandes sébacées et les glandes sudoripares existant dans le corps.

La peau s’assèche ou devient grasse quand la production de sébum est déréglée ou que la transpiration qui sert à réguler la température du corps pour conserver un équilibre optimal devient excessive ou baisse. Une transpiration excessive, n’est pas dangereuse, mais désagréable et quand elle est trop faible le corps ne peut plus réguler sa température correctement.

La peau à la loupe :

Les facteurs responsables du type de la peau font que chaque peau est unique ! nous allons nous intéresser à chaque type de peau et aux soins qui lui sont adaptés.
A l’aide d’une loupe ou d’un miroir grossissant, chacun de nous est en mesure de déterminer son type de peau. Il suffit de contempler levisage bien propre et bien nettoyé et vérifier si :

– les pores sont dilatés ou pas, si oui c’est qu’il y a un excès de cellules mortes et de sébum accumulés dans les pores qui font qu’ils se dilatent,
– il y a des points noirs (dus à une obstruction du canal pilaire par un mélange de sébum et de cellules mortes), des rougeurs dus à une rosacée, ou des desquamations de la peau,
– le teint est terne ou éclatant,
– la peau est rêche, grasse ou douce,
– elle est épaisse ou fine,
– elle tiraille,
– la peau est confortable au toucher.

Tous ces détails sont importants pour déterminer le type de peau que l’on a, et ainsi faire le premier pas des soins appropriés.

II. Soigner une peau grasse et acnéique par des huiles végétales

Aspect d’une peau grasse :

Un excès de production de sébum par les glandes sébacées est à la base d’une peau grasse. Une peau grasse possède un pH > 5,5, plus basique que le pH normal de la peau. La peau grasse peut être due à un facteur héréditaire, déséquilibres hormonaux, stress, pollution, tabac et changements climatiques. C’est un terrain favorable aux imperfections, tels que la brillance (surtout au niveau du front, du nez et du menton), les acnés, boutons, points noirs, pores dilatés… La peau est alors épaisse et élastique !

Le nettoyage en profondeur, gommage ou lavage trop abrasif,peut stimuler les glandes sébacées qui vont se mettre à sécréter du sébum afin de régénérer le film hydrolipidique de la peau qui manquerait de gras…

Comment neutraliser le pH d’une peau grasse ?

Ce n’est pas parce que la peau est grasse qu’elle n’a pas besoin d’hydratation. Au contraire, l’application d’huiles végétales douces et non comédogènes sur la peau régule la sécrétion de sébum. Une huile comédogène favorise la formation de boutons.

Le savon de Marseille contient de l’huile et pourtant, il est utilisé pour enlever les tâches grasses. C’est paradoxal mais c’est ainsi !ce processus envoie un message à la peau pour lui dire qu’elle est assez protégée, et qu’elle peut s’abstenir de produire davantage de sébum. S’il y a un conseil à donner, c’est bien d’éviter les gommages et les produits décapants, qui augmentent la sécrétion de sébum et la sensation de peau grasse !

Les huiles végétales à utiliser sur peau grasse :

– l’huile végétale de jojoba

L’huile de Jojoba appliquée sur une peau grasse agit en la nourrissant, la protégeant, l’adoucissant et la rééquilibrant. Elle régénère la peau et l’aide à conserver sa fermeté pour une action anti-vieillissement efficace. … c’est l’huile de référence contre les peaux grasses et acnéiques ! sa structure est proche du sébum, elle neutralise le pH de la peau en baissant la production de sébum. Elle est rapidement absorbée par la peau et agit en profondeur, pour une action régulatrice rapide et visible. Votre peau perdra de son épaisseur !

L’huile de jojoba se conserve sans soucis. La chaleur, l’oxydation, les ultraviolets n’ont aucun effet dégradant sur elle et son milieu n’est pas propice aux champignons et aux bactéries.

– Macérât huileux de carotte

Riche en provitamine A, l’huile de Carotte est utilisée pour le bronzage et le hâle de la peau, mais alors surtout pour rééquilibrer les peaux grasses. Riche en antioxydants, il a une action antivieillissement et sa forte concentration en acides gras insaturés, fait que l’huile de Carotte pénètre rapidement dans la peau et régule le film hydrolipidique. Elle n’est pas comédogène, elle empêche la formation de boutons d’acné et elle est assouplissante, elle maintient la structure élastique de la peau

– l’huile végétale de noisette
L’huile de noisette a de multiples propriétés. Nous nous intéressons ici, à son effet sur la peau grasse. En effet, c’est un soin rééquilibrant, très agréable à appliquer. Sa concentration en acides gras polyinsaturés, notamment l’acide linoléique lui permet une pénétration en profondeur. L’huile de noisette est utilisée pour cicatriser les plaies et combattre les acnés et les points noirs,grâce à son action qui empêche la production de sébum. Les peaux matures, à la recherche d’antioxydants, bénéficieront de son apport oléique et en vitamine E.

Par ailleurs, l’huile de noisette dégage une odeur très subtile de noisette qui vous procurera une sensation agréable.

III. Soigner une peau mixte par des huiles végétales

Aspect d’une peau mixte :

La peau mixte combine les deux types de peau, mixte sur la zone T, de la pointe du menton jusqu’au front et sèche sur les autres parties où il y a peu de glandes sébacées. C’est pour cela qu’elle est difficile à soigner… cependant les conseils sont similaires à ceux d’une peau grasse : évitez les gommages et autres produits trop abrasifs, n’agressez pas votre peau !

Soigner une peau mixte :

La peau mixte est mal équilibrée, elle peut parfois être affectée de grands désagréments. Il lui faut une attention particulière et des soins spécifiques pour retrouver une peau saine et un rapport stable en eau/huile de la peau. La peau mixte a aussi besoin d’être nourrie et hydratée sans toutefois l’agresser par les gommages et les produits abrasifs ! il ne faut pas trop insister sur la zone “T”, sinon le reste de votre visage va peiner par les soins et s’assécher davantage. Pour cela, il est conseillé d’opter plutôt pour les masques une fois par semaine au maximum. Appliquez des produits doux et au pH plutôt acide sur la zone “T” afin de rétablir le pH de la peau.

Les huiles végétales préférées pour réhydrater la peau grasse :

– l’huile végétale de pépins de raisin

L’huile de pépins de Raisin est riche en acides gras essentiels, dont des omégas 6 et 9. Sa teneur en vitamine E, fait d’elle une huile hydratante et protectrice pour la peau, en plus de ses propriétés antioxydantes, désincrustantes, pénétrante et nourrissante. Elle a aussi un effet séborégulateur, ce qui lui permet de resserrer les pores en douceur. Grace à l’huile végétale de pépins de raisin, votre peau est purifiée de toutes le impuretés et rééquilibrée.
Vous pouvez l’utiliser en tant que démaquillant et nettoyant pour le visage, en l’associant à une autre huile végétale.

Outre nourrir la partie sèche et hydrater la partie grasse, l’huile de pépins de raisin et à une action régénératrice qui lutte contre le vieillissement cutané.

– l’huile végétale d’argan

Elle est excellente pour la peau et lui procure une meilleure élasticité et plus de souplesse. L’huile d’argan a aussi la vertu d’être un anti-âge naturel efficace puisqu’elle est riche en antioxydants, elle lutte en effet efficacement contre le vieillissement de la peau. Elle peut remplacer votre crème de jour ou utilisée comme hydratant pour le reste du corps et les cheveux.

En tant que produit cosmétique, il faut éviter de l’acheter chez n’importe quel commerçant, il faut s’assurer que cette huile est pressée à froid, afin de ne pas dénaturer les antioxydants qu’elle contient. Privilégiez donc, une huile bio pour le bien de de votre épiderme.

L’huile d’argan est un excellent cicatrisant. Ses vertus cicatrisantes assez exceptionnelles, permettent d’apaiser les démangeaisons, les gerçures, les vergetures ou les irritations de la peau. Elle assouplit les peaux abîmées et leur apporte des effets de bien-être.

L’huile d’argan possède une forte concentration en acide gras insaturés, bénéfique pour la peau, et lui permettant d’être vite absorbée par celle-ci. Elle agit aussi bien sur les zones sèches que sur les zones grasses ! L’Argan est non comédogène, et évidemment ne laissera pas apparaître des spots disgracieux.

– l’huile végétale de jojoba

L’huile de jojoba présente de nombreuses vertus, pour les peaux sèches et déshydratées mais aussi sur les peaux mixtes et sensibles. Elle régule les peaux grasses, et fait aussi ses preuves dans le soin des peaux mixtes.Sa composition, proche de celle du sébum, envoie le message à la peau pour lui faire comprendre qu’elle est parfaitement protégée sur la zone “T” et qu’elle n’a pas besoin de produire de film hydrolipidique ; et en même temps, elle protège les parties sèches du visage.

L’action régulatrice du pH du Jojoba réduit les différences de pH entre la peau sèche acide et la peau grasse basique.

Les insaponifiables contenus dans l’huile de jojoba protègent la peau et luttent contre le vieillissement. Ses nombreuses vitamines nourrissent la peau comme il faut.

IV. Soigner une peau sèche par des huiles végétales

Aspect d’une peau est sèche :

Lorsqu’il y a un déficit de production de sébum, le film hydrolipidique s’affaiblit et la peau n’est plus protégée correctement. Le manque de sébum ou l’exposition fréquente de la peau à des agressions extérieures vont abolir la barrière cutanée de sécurité. La peau devient fragile et perd facilement son eau naturelle hydratante qui s’évapore la peau devient sèche.Qu’on soit adulte ou bébé, personne n’est à l’abri de ce phénomène.

Pour faire face à ce problème, il faut une protection efficace lorsqu’on utilise des détergents, quand on s’expose au soleil ou au vent, ou encore quand les températures changent.

Hydratation d’une peau sèche :

Corriger une peau sèche signifie reconstruire son film hydrolipidique cutané, pour assurer sa protection naturelle et freiner le phénomène de dessèchement de la peau. Il faut ensuite l’hydrater en appliquant des huiles végétales riches en acides gras insaturés, qui restaure la barrière cutanée.
Afin que la peau ne se dessèche pas, privilégier la douche au bain. En plus d’éviter le contact prolongé avec l’eau, on reste écolo !

A la sortie du bain, il faut bien se sécher car l’eau qui s’évapore sur le corps assèche la peau et augmente les risques de déshydratation de l’épiderme, ce qui favorisera le problème de peau sèche.

Les huiles végétales préférées pour réhydrater une peau sèche :

– le beurre de karité

Ce beurre est un soin naturel incontournable, très réputé pour ses propriétés régénératrices et protectrices de la peau. Le beurre de karité est riche en vitamines A, D, E, F et en latex, d’où son usage multiple. Sa forte concentration en acides gras saturés a de véritables bienfaits nutritifs sur l’épiderme. Son action est immédiate et durable !
Le beurre de Karité contient du karitène, responsable de la protectrice en profondeur de la peau. Il restaure le film hydrolipidique qui sert de protection naturelle à votre peau et évite son dessèchement.

La vitamine E contenue dans le beurre de karité à la vertu de défendre la peau contre les signes de l’âge.

– l’huile végétale d’avocat :

Riche en acides gras essentiels et en vitamines, l’huile végétale d’avocat nourrit la peau en profondeur et lutte contre son vieillissement. Elle se compose à 50% d’acide oléique et d’acide gras mono-insaturé qui lui permettent de nourrir la peau et de la régénérer. Pour une action efficace, nourrissante et régénérante, il est conseillé de l’utiliser comme crème de nuit. Ainsi, elle permet de reconstruire le film hydrolipidique protecteur, tout en accélérant la régénération cellulaire et en désincrustant plus rapidement les cellules mortes.

Afin d’apaiser un coup de soleil et de réparer les brûlures de la peau, l’utilisation d’un mélange d’huile d’avocat, huile de Carotte et beurre de Karité, est un remède efficace.

– l’huile végétale de germe de blé

Une peau très sèche peut être affectée par des gerçures, des crevasses et bien d’autres dermatose. L’huile végétale est alors, le remède idéal qui lutte contre ces états désagréables voire, douloureux.

L’huile de Germe de Blé favorise également, la régénération de cellules, nourrit la peau et la ravive. Quand le film hydrolipidique est renforcé, il stoppe la sensation de peau sèche de crocodile.

Le germe de blé étant oxydable, mieux vaut le diluer dans une autre huile végétale.
L’huile de germe de blé contient les vitamines E et A lui procurant de bonnesactions anti-oxydantes.

V. Soigner les peaux sensibles par les huiles végétales

Aspect d’une peau sèche :

Tiraillements, manque de souplesse, picotements, squames, effet “peau de serpent”… sont tous des signes d’une peau sensible qui se manifeste par une sensation désagréable au niveau du visage et du corps, surtout après un bain chaud.« La peau est mal dans sa peau », une sensation d’inconfort la saisit !

Une peau sèche est souvent fragilisée par des facteurs externes à savoir, le climat, la pollution, les rayons du soleil et les ultra-violets, etc. les sujets à peau sèche, sont difficiles à soulager. Ils réagissent mal à certaines crèmes ou lotions. Il faut trouver le soin adéquat qui ne soumet pas la peau à des risques d’irritations ou d’allergies. Il faut tester le produit sur une petite zone avant de l’appliquer sur tout le visage.

Prendre soin d’une peau sensible :

Une peau sensible doit être délicatement nettoyée, hydratée, protégée et soignée. Il faut apaiser son inflammation et traiter sa cause. Pour éviter les inflammations, il faut faire attention aux réactions cutanées : rester dans la mesure du possible, à distance avec les endroits trop pollués, éviter de fumer et de côtoyer les fumeurs, boire au moins 1,5L d’eau par jour et protéger sa peau !

Un lavage doux et quotidien à l’aide d’une eau claire ou une lotion très douce, est indispensable pour ne pas irriter la peau. Utilisez des produits cosmétiques doux pour sa toilette régulière et pour la douche.

Finalement, utiliser des huiles douces et anti-inflammatoires, pour protéger au mieux votre peau sensible.

Les huiles végétales préférées pour soulager et protéger ma peau sensible :

– Macérât huileux de calendula

Une peau sensible est souvent rouge et irritée. Dès qu’elle entre en contact avec un facteur extérieur agressif, elle manifeste des réactions qui sont rapidement apaisées par le macérât huileux de calendula, riche en actifs anti-inflammatoires puissants. Les fleurs de Calendula ont depuis des siècles été utilisées pour guérir les œdèmes et les brûlures, et leur macérât,qui contient du fariadol, est utilisé pour soigner les zones sensibles et délicates de la peau.
Outre son action anti-inflammatoire, l’huile de calendula contient des acides gras qui lui procurent la vertu de nourrir et assouplir la peau.

Grâce à ces propriétés, vous retrouverez facilement votre teint de pêche, et toutes les traces de rougeurs disparaissent.Son effet est instantané !
Si vous avez besoin d’appliquer l’huile sur une grande surface de votre peau, il serait préférable de diluer d’huile de calencula avec une autre huile.

– l’huile végétale d’amande douce

outre les acides gras bien et les omégas 6 (acide linoléique) et 9 (acide oléique), l’huile d’amande douce des vitamines A et E, des minéraux et oligo-éléments, des phytostérols (bénéfiques pour la microcirculation) et alcools terpéniques (un agent protecteur). Ces composants font de l’huile d’amande douce un soin adoucissant, émollient et fortifiant. D’ailleurs elle est très utilisée pour les peaux des bébés et des personnes âgées qui ont une peau très sensible.

Elle répare les gerçures, pour soulager les dermatoses et pénètre rapidement dans l’épiderme. Elle est vite absorbée et ne laisse pas de film gras sur la peau. Les vitamines A, D et E qu’elle contient ont une action anti-inflammatoire et des propriétés apaisantes qui vous offrent le confort d’une peau moins réactive.

Un petit test avant usage serait conseillé pour les personnes allergiques aux fruits à coques.
Son action n’est pas uniquement cutanée, l’huile d’Amande Douce est en plus, un redoutable vermifuge et laxatif en ingestion.

– l’huile végétale de noisette

Tout type de peau peut bénéficier de l’effet adoucissant et nourrissant de l’huile de noisette quiprotège de la déshydratation grâce aux phytostérols qu’elle contient. L’huile de noisette a une action réparatrice et cicatrisante et elle régule la production de sébum, pour cela, elle est indiquée en cas d’acné et de points noirs. Son action régulatrice de la sécrétion de sébum permet aussi d’adoucir la peau sensible et de la protéger contre les agressions extérieures.

L’huile de noisette a une texture qui lui permet de pénétrer rapidement dans l’épiderme, pour hydrater en profondeur la peau, sans laisser de film gras à sa surface. Elle désincruste les pores et les resserre pour éviter une éventuelle infection due aux parasites qui risquent de s’introduire et menacer l’équilibre de votre peau.Comme pour l’huile d’amande douce, les personnes allergiques aux fruits à coques doivent réaliser un test allergique avant application.

VI. Soigner les peaux sensibles par les huiles végétales

Aspect d’une peau normale :

Quand la peau n’est ni trop grasse, ni trop sèche, quand le grain de peau est lisse et homogène, le teint est uniforme… on parle d’une peau normale. C’est d’ailleurs la peau idéale ! elle est parfaite, ne présente aucun problème esthétique ni dermique.

Ce n’est pas parce que la peau est saine et sans anomalie qu’on peut se permettre de la soumettre à des conditions extrêmes comme le grand froid, une atmosphère très sèche, les frottements et l’exposition intense aux UV. Au contraire, il faut la conserver et lui offrir la protection qu’il faut.

Prendre soin d’une peau normale :

Il ne faut pas agresser une peau saine par l’application de trop de produits cosmétiques. Pour la conserver, il est conseillé d’utiliser, de temps à autre, une huile végétale douce et pénétrante. Il faut se protéger avant et après une longue exposition au soleil ou au vent au moyen de quelques gouttes d’huile végétale.

Les huiles végétales préférées pour cocooner une peau normale :

– l’huile végétale de macadamia

L’huile de macadamia protège la peau des rayons UV. Elle a des propriétés régénérantes, nourrissantes et cicatrisantes. Cette huile végétale contient enfin des antioxydants, qui ont une action antivieillissement de la peau.

Elle prend soin de la peau sans la déstabiliser. L’huile possède un léger filtre UV qui ne remplace pas votre écran total mais aide à protéger les cellules de votre peau contre les agressions extérieures.

En cas de problèmes cutanés comme la couperose ou les vergetures, l’huile de macadamia s’utilise en application locale. Et grâce à son action anti-microbienne, vous pouvez aussi vous en servir pour stimuler la microcirculation, en ingestion ou en après-shampoing.

– l’huile végétale d’argan

L’huile d’argan est riche en vitamine E et en insaponifiables. Elle nourrit, régénère et restructure la peau en luttant contre les signes du vieillissement cutané,grâce à sa teneur en antioxydants.

Sa teneur en acides gras redonne souplesse et douceur à la peau. Sur les peaux normales, elle pénètre rapidement sans laisser de film gras.

L’effet de l’acide linoléique qu’elle contient agit pour nourrir la peau tout en maintenant le film hydrolipidique.

Outre ses nombreuses vertus, l’huile d’Argan est utilisée en manucure, pour le visage et pour les cheveux !

– l’huile végétale d’amande douce

L’huile d’amande douce vous offre une sensation agréable. Elle est riche en acide oléique et en acide gras mono-insaturé. Elle pénètre profondément dans les pores pour hydrater et nourrir votre peau sans y laisser de film gras ou déséquilibrer la sécrétion de sébum. Riche en vitamines A, D et E, elle agit en tant qu’antioxydant pour maintenir le fermeté de votre peau, tout en aidant votre organisme à se défendre contre les infections.
Ses propriétés apaisantes empêchent les sensations de tiraillements désagréables.

VII. Soigner une peau mature par les huiles végétales

Aspect d’une peau est mature :

En avançant dans l’âge, notre corps change et notre peau aussi ! bonjour les rides, taches pigmentées, relâchement cutané…la perte d’élasticité de la peau est due à :

– la diminution des fibroblastes, c’est-à-dire que les cellules qui produisent le collagène et l’élastine diminuent.
– la diminution de l’activité des fibroblastes restantes, entrainant une baisse de production de collagène et d’acide hyaluronique, qui maintiennent la fermeté de la peau,par le corps.
Alors qu’une peau jeune et élastique retrouve facilement sa forme d’origine, une peau mature garde ses rides d’expressions ancrées. C’est la vie ! même si on accepte mal ce passage. Pour se consoler, on se dit que cela fait un petit charme !

Lutter contre le vieillissement cutané :

On ne va sûrement pas arrêter d’exhiber nos émotions pour ne plus voir leurs traces sur le visage et lutter contre l’apparition de rides et le relâchement cutané à cause de la sollicitation des muscles sous-cutanés. Pour entretenir des peaux matures, il existe des huiles végétales aux propriétés raffermissantes, régénératrices cutanées et anti-âge. En outre, il est plus facile de prévenir que de guérir ! etil n’est jamais trop tôt pour commencer !

Les huiles végétales préférées pour soigner une peau mature :

– huile végétale de rose musquée

L’huile végétale de rose musquée est une huile riche en acides gras essentiels polyinsaturés et en caroténoïdes. Elle agit sur la peau pour la régénérer efficacement, en renouvelant les cellules et en effaçant les cicatrices,vergetures et autres affections de la peau. Elle empêche les signes de l’âge de s’installer,nourrit les peaux sèches, abîmées et couperosées et atténue les vergetures et cicatrices.

L’application de cette huile sur la peau, permet de stimuler la synthèse de collagène, pour restaurer toute son élasticité.

Elle sert non seulement, à lutter contre le vieillissement cutané, mais aussi à cicatriser les dégâts dus au vieillissement cutanés et aussi, les cicatrices anciennes !

– huile végétale de bourrache :

Le vieillissement cutané est dû à un déficit hormonal. En effet les hormones vieillissent aussi ! L’huile de Bourrache exerce une action régulatrice sur le système hormonal et permet de rétablir l’équilibre dans l’organisme, en stimulant les hormones qui produisent le collagène ! La richesse en vitamines E, A, D et K donne à l’huile de Bourrache un rôle important d’anti-oxydant pour la peau, et lui permet de réduire la quantité de radicaux libres, à l’origine de l’apparition des rides.

L’huile de Bourrache joue aussi un rôle important lors de la ménopause, en aidant les utilisatrices à dépasser sereinement, cette nouvelle étape, sans douleur physique ni psychique.

– huile végétale de noyaux d’abricot

cette huile a des effets illuminateurs. En effet après son application sur la peau, vous observerez une excellent coup d’éclat. Elle a aussi des bienfaits régénérant et revitalisant, qui luttent contre les signes du vieillissement.
Elle renforce le film hydrolipidique, donc, protège la peau de la déshydratation, tonifie et assouplit les peaux les plus sèches et les plus épaisses.

C’est aussi une huile émolliente, très utile pour lutter contre les effets de l’âge, grâce à la vitamine A et aux acides gras insaturés qui entrent dans sa composition.

Outre lutter contre le vieillissement cutané, l’huile de Noyaux d’Abricot redonne un teint éclatant et revivifié à votre peau, pour que votre peau soit homogène et que vous ayez une bonne mine tout au long de l’année.

Huiles végétales pour soigner une peau terne :

Aspect d’une peau terne :

Une peau terne peut être le résultat d’un manque de sommeil, froid, alimentation déséquilibrée, stress ou encore dérèglement hormonal… mais c’est la plupart du temps, c’est dû au manque de soleil et de vitamine D. La peau est altérée à cause des cellules mortes ou des impuretés accumulées. Elle manque d’éclat, devient grisâtre, fatiguée, et son teint est moins homogène,avec des irrégularités…

Par conséquent, la peau ne remplit plus son rôle de détoxifiant comme il se doit, et les toxines s’accumulent. En plus, en hiver, elle est moins exposée à l’air et la lumière, ce qui augmente le déséquilibre. Elle devient pâle et peut même s’épaissir par endroit.

Soigner une peau terne :

Il faut commencer par traiter la cause, à savoir, mener une bonne hygiène de vie et en plus remédier au manque de soleil en vous y exposant davantage avec la protection solaire qu’il faut,pour inciter votre corps à sécréter de la vitamine D.
L’exposition au soleil n’étant pas suffisante, il faut aider le processus par des masques aux huiles végétales et traiter ce problème qui revient fatalement tous les ans, surtout si vous vivez dans une région où le soleil se fait rare.

Des huiles végétales pour illuminer la peau :

– macérât huileux de carotte

Riche en provitamine A, le macérât huileux de carotte est le soin idéal pour activer le bronzage et illuminer le teint aux premiers contacts avec le soleil. Par ailleurs, l’huile de Carotte a un effet assouplissant sur la peau, elle l’assouplit et la nourrit efficacement. C’est une arme tranchante pour les maux les plus désagréables de la peau !

Riche en antioxydants, ce macérât joue un rôle antivieillissant, agit aussi efficacement sur les peaux grasses, être donne de l’élasticité et du tonus à la peau !

– huile végétale de noyaux d’abricot

L’huile de Noyaux d’Abricot, est une huile soyeuse et pénétrante. Elle a de nombreuses vertus : raffermissante, nourrissante, anti-oxydante, émolliente et photoprotectrice. Les caroténoïdes augmentent la tolérance de la peau au soleil et la peau est ainsi prête au bronzage et pour un effet bonne mine.

L’huile végétale de noyaux d’abricot permet aussi de renforcer le film hydrolipidique de la peau et donc, de limiter la perte d’eau trans-cutanée. Elle conserve alors une bonne hydratation de la peau et redonner force et vitalité à la peau terne ou fatiguée.

– huile végétale de coco

La touche du maître sera donnée par l’huile végétale de coco qui satine et sublime votre peau. Sa concentration en acides gras lui permet une action rapide sur votre peau pour lui redonner une brillance estivale. Ses ingrédients sont très appréciés et apportent à la peau, protection, adoucissement et actions émollientes.

Ce beurre éxotique et à l’odeur paradisiaque s’emploie aussi pour soigner les cheveux et les rendre plus brillants et vigoureux.

Son odeur est persistante sur la peau, elle laisse un voile de Coco sur votre sillage.

Il est conseillé d’utiliser la Coco en bain de bouche ou sur les cheveux pour les sublimer et les renforcer !

(3)